La Thérapie Vittoz

info document - PNG - 826.4 ko

La méthode Vittoz, rééducation psychosensorielle, implique la répétition d’exercices pour une appropriation progressive grâce à l’aide d’un thérapeute.

Ces exercices simples, faciles à intégrer dans la vie quotidienne, réhabilitent les perceptions sensorielles pour développer la présence à soi, à l’environnement et à l’autre.

Ce qu’elle exerce de spécifique

Elle exerce la maîtrise cérébrale. L’utilisation de la sensation consciente permet d’arrêter la rumination mentale ou la dispersion, et de vivre simplement le présent.

Ce qu’elle mobilise à moyen terme

Elle mobilise la sensation de soi, le plaisir de se sentir un être vivant, une sensation plus intense de son identité parce qu’enraciné dans le moi corporel senti, conscient, d’où un accueil plus tranquille de ses émotions, une adaptation plus aisée au réel reçu plus objectivement.

Ses étapes

  1. Rétablir la réceptivité : contact / état de présence,
  2. Pratiquer des actes conscients : vivre ici et maintenant / agir et être dans l’instant présent,
  3. Contrôle de l’émissivité : développer sa concentration,
  4. Redécouvrir et rééduquer sa volonté : exister librement,
  5. Expérimenter la relaxation psychosensorielle : s’accueillir dans sa globalité,
  6. Explorer les intrications psychiques : dénouer ses émotions.

En Conclusion : La Méthode Vittoz : de la rééducation pédagogique à la psychothérapie

La Méthode Vittoz offre un ensemble d’exercices ayant toujours une portée thérapeutique, quel que soit le niveau de la demande du patient.

Face à un mal-être ponctuel ou latent, à des épreuves de la vie difficiles à assumer seul, les exercices Vittoz, dans un premier temps, permettent la reprise en main de son contrôle cérébral, de reprendre souffle et d’assumer la réalité avec une juste distance.

Tous ces exercices visent l’unification de la personne, le contact avec elle-même et avec l’extérieur ; ils constituent une expérience de soi positive et simple qui redonne accès au plaisir de se sentir vivant. En ce sens, ils constituent un véritable art de vivre.

Et quand à partir de ces mêmes exercices, l’accent est mis sur l’écho qu’ils provoquent dans l’inconscient, la relation thérapeutique permet que ces apprentissages deviennent l’occasion d’une vraie rencontre psychothérapeutique avec soi-même, occasion de se relier à son histoire et de se réconcilier avec soi-même.

On peut alors classer la méthode Vittoz dans les thérapies à médiation corporelle, avec cette spécificité que la conscience du corps y est d’abord utilisée à son niveau le plus simple pour enraciner le sentiment d’exister comme un tout unifié, et avec cette insistance, particulière au Vittoz, sur la sensation qui, en effet, est seule à rendre au moi la conscience de la réalité présente.

Le Vittoz est une psychothérapie structurante, qui vise la sécurité intérieure du patient, son adaptation naturelle, l’accroissement de son énergie et de son sentiment de contrôle sur sa vie actuelle.

Elle appartient au courant des thérapies humanistes, d’orientation résolument phénoménologique, c’est-à-dire axée sur l’expérience, sur l’adhésion à l’instant présent dans sa globalité.